La vigueur de l’emploi à Montréal pousse vers le haut le prix des propriétés. Certains facteurs pourraient toutefois ralentir un peu le marché.  

Dans l’unifamiliale seulement, les prix ont grimpé de 5 % au cours des douze derniers mois et les ventes, de 5 % également, selon Joanie Fontaine, économiste chez JLR Solutions foncières. « C’est davantage que l’inflation qui est d’environ 2 %. Et c’est aussi supérieur aux augmentations des dernières années qui se situaient autour de 1 ou 2 %. »

Cette reprise se constate aussi dans le secteur des copropriétés. « En 2014-2015, il y avait un surplus de condos. Les ventes et les prix stagnaient. Mais le marché a rebondi en 2016 et c’est encore plus fort cette année. » Pour les douze derniers mois, le prix des copropriétés a augmenté de 3 % et les ventes de 6 %.

Le segment des propriétés de luxe, pour sa part, est sur une bonne lancée depuis plusieurs années. De 2011 à 2016, la croissance du prix médian de ces habitations dans la région métropolitaine de recensement de Montréal a été de 20 % pour atteindre 950 000 $. En comparaison, le prix médian d’une unifamiliale est de 300 000 $.  

Joanie Fontaine brossera le portrait du marché de l’habitation du grand Montréal lors d’un webinaire présenté gracieusement le 19 septembre par les Événements Les Affaires.

http://www.lesaffaires.com/blogues/evenements-les-affaires/grand-montreal-l-embellie-du-marche-immobilier-se-poursuit/597066

 

Par CLAIRE HERARD