Connaissez-vous les coopératives de propriétaires? Elles permettent d’acheter un condo à moindre coût dans un immeuble qui est axé sur l’entraide et la communauté.  

Ce type d’achat immobilier a son lot d’avantages, mais aussi des aspects moins intéressants pour certains. Pour savoir si l’achat d’un condo dans une coopérative de propriétaires est pour vous, lisez ce qui suit!

 

Les propriétaires sont choisis avec soin : ils doivent postuler pour avoir le droit d’acheter une unité.

Les propriétaires sont choisis avec soin : ils doivent postuler pour avoir le droit d’acheter une unité.

Qu’est-ce que c’est?

La coopérative de propriétaires est un amalgame de l’immeuble à condos régulier et de la coopérative d’habitation. Cette dernière regroupe des appartements locatifs à faible coût où chaque locataire doit collaborer pour le bon fonctionnement de l’immeuble.

La Confédération québécoise des coopératives d’habitation a lancé dans les dernières années ces projets immobiliers où le fonctionnement est le même que les coopératives d’habitation, mais où les résidents sont des propriétaires au lieu de locataires. 

Quels sont les prix des unités?

En moyenne, les condos sont 25 % moins dispendieux que ceux trouvés sur le marché pour une équivalence. Cette réalité permet à des gens qui n’auraient pas les moyens financiers nécessaires de s’acheter une résidence d’accéder à la propriété. Par exemple, si le coût de la réalisation du condo convoité a été évalué à 400 000 $, son prix de vente sera de 300 000 $. Le solde de 100 000 $ est payé par le Fond Coop Accès Proprio (FCAP), créé par la Confédération québécoise des coopératives d’habitation. Ce fond a vu le jour entre autres grâce aux financements de divers partenaires comme la Société d’habitation du Québec (SHQ). Outre le prix de vente réduit, les frais de copropriétés sont aussi alléchants.

Des prix qui ne grimperont pas en flèche

Il est difficile d’aller à l’encontre de l’inflation, par contre les coopératives de propriétaires sont imaginées afin que les prix des ventes varient peu. Pour plusieurs, ce peut être un inconvénient : qui dit peu de variation de valeur, dit peu de profits lors de la revente.

Effectivement, un propriétaire qui vend son unité touchera 40 % de la valeur de l’augmentation; le reste sera divisé entre la coopérative et le FCAP afin que le prochain acheteur puisse lui aussi bénéficier d’un condo au prix abordable.

 

Un inconvénient? Chaque propriétaire doit participer aux différentes tâches afin de garder les dépenses à leur plus bas.

Un inconvénient? Chaque propriétaire doit participer aux différentes tâches afin de garder les dépenses à leur plus bas.

L’obligation de s’impliquer

Outre le fait de ne pas faire de grands profits comme c’est habituellement le cas en immobilier, un autre point qui peut en déplaire plus d’un est l’obligation de s’impliquer. L’immeuble à condos devient un milieu d’entraide et de communauté. Par exemple, il faut partager l’entretien des espaces communs et les tâches bureaucratiques. C’est pourquoi pour acquérir un condo dans une coopérative de propriétaires, il faut postuler et passer devant un comité qui décidera de notre sort.

L’expérience vous tente? Visitez les sites Internet de ces projets pour en savoir davantage : Presbytère Saint-Roch (à Québec), Havre des Pins (à Sherbrooke), Des Prés à Waterville et Le Petit Quartier à Fleurimont.

SOURCE: MON COIN DE VIE: https://moncoindevie.com/fr/article/achat-dun-condo-en-cooperative-de-proprietaires-les-inconvenients-et-avantages-380

Par CLAIRE HERARD