Au Mexique, sur la petite île Mujeres, a pignon sur rue une demeure pour le moins surprenante. Grâce à sa forme de mollusque, elle est connue mondialement. Elle a pour nom la Maison Coquillage.

On pourrait presque croire qu'elle a été érigée pour les besoins d'un film de Disney, La Petite Sirène en l'occurrence. Et pourtant! L'architecte derrière cet édifice est tout à fait réel et son propriétaire n'a rien d'un être aquatique sorti tout droit des contes pour enfants.

Un cadeau unique

Aux débuts des années 1990, l'architecte Eduardo Ocampo décide de poser ses pénates sur l'île mexicaine Mujeres, qui signifie en français l'île des femmes. Il se fait construire une résidence luxueuse, mais qui n'a rien d'unique. Son frère, l'artiste peintre Octavio Ocampo, lui rend visite régulièrement. Il adore l'endroit qui offre des paysages à couper le souffle. Il faut dire que l'île se situe tout près des Caraïbes, un paradis sur Terre. Pour qu'il ait ses propres appartements, Eduardo décide de créer une maison sur mesure pour son frère, non loin de la sienne. Mais l'architecte talentueux et un brin excentrique ne veut pas que la résidence passe inaperçue. Il cherche pendant quelque temps une inspiration avant de se lancer dans la création du plan immobilier quand tout à coup, un coquillage blanc sur la plage attire son attention. L'idée était née.

Quatre ans de travail

C'est en 1994 que l'édification de la résidence commence. De nombreux ouvriers sont engagés pour la réalisation. Les deux frères mettent la main à pâte, soucieux de chaque détail. Toutes les lignes de la demeure ont été dessinées selon la forme d'un coquillage, du sous-sol au toit, et la décoration intérieure est d'inspiration aquatique. Le projet immobilier a nécessité quatre ans de labeur. On raconte qu'Eduardo était très strict avec les travailleurs et n'acceptait aucun résultat bâclé. L'endroit a été baptisé Casa Caracol, qui signifie Maison de l'escargot en espagnol.

Trop, ce n'est comme pas assez?

Le joyau immobilier est séparé en deux sections distinctes. La première, plus petite, a plutôt une forme de coquille d'escargot. Elle est érigée sur deux étages et n'est dotée que d'une salle de bain et d'une chambre à coucher. La deuxième portion est plus vaste et possède plusieurs pignons et étages. On y trouve une salle de bain, une chambre à coucher, un salon et une cuisine. Plusieurs fenêtres offrent la vue sur la mer des Caraïbes. L'édifice est aussi impressionnant à l'intérieur comme à l'extérieur. En fait, le concept de « trésors de la mer » a été conservé dans les moindres détails, rendant l'endroit totalement dépaysant, voire féérique. Par exemple, les lits et la baignoire sont en forme de coquillage, plusieurs miroirs sont encadrés de mollusques, tout comme les pommeaux de douche et la robinetterie. Les coraux ont eux aussi été représentés dans l'aménagement, notamment par un portemanteau. Le blanc crème est omniprésent, faisant penser à ces trouvailles de la mer. À l'extérieur, un étang artificiel a été conçu et abrite plusieurs espèces de poissons et de crustacés.

Une vocation hôtelière

Au fil du temps, les frères ont décidé de louer la demeure pour de courts séjours. En effet, de nombreux curieux s'arrêtaient à tout moment, espérant pouvoir visiter les lieux. Il faut dire que la maison se trouve à seulement 13 kilomètres d'un des endroits les plus touristiques au monde, Cancún. Mais, vu la petitesse de la bâtisse, peu de clients peuvent y séjourner en même temps : seulement quatre sont acceptés à la fois. Le tarif serait d'environ 500 $ la nuit par personne. En plus de profiter de l'opulence qu'offre la résidence excentrique, les clients peuvent se prélasser sur la plage et observer la somptueuse mer.

Des avis mitigés

Par contre, si on se fit à certains commentaires d'internautes disant y avoir séjourné, il y a plusieurs points négatifs. Plusieurs curieux traverseraient le terrain de la résidence à toute heure du jour et de la nuit et il n'y aurait pas d'accès direct à la mer à part un chemin qui est jonché de détritus. Aussi, on peut lire que la piscine extérieure ne serait pas bien entretenue et que plusieurs meubles seraient sales et abîmés. Pourtant, d'autres personnes l'ayant louée prétendent plutôt avoir vécu un rêve éveillé dans cette propriété offrant tous les luxes.

Et vous, séjourneriez-vous dans cette maison qui sort de l'ordinaire?

SOURCE: https://www.remax-quebec.com/fr/blog/habiteriez-vous-maison-coquillage-6535.rmx

Par CLAIRE HERARD