Il faut consacrer une bonne part de son budget au fonds de prévoyance, c'est-à-dire davantage que ce que l'on croit en général, selon les experts interrogés par La Presse. Ce fonds, destiné aux réparations et au remplacement des parties communes d'un immeuble en copropriété, a en effet une grande grande importance.

Depuis 1994, le Code civil du Québec dit que 5% des dépenses du budget des parties communes doivent être consacrés au fonds de prévoyance. «Et 5%, ce n'est pas suffisant. Dans les condos que je gère, nous mettons 11%», affirme Michèle Bérard, vice-présidente de l'Association des syndicats de copropriétés du Québec (ASCQ).

Par MAUDE GELINAS