Près d’un Canadien sur six ne serait pas capable d’absorber une augmentation de 500 $ de ses paiements hypothécaires, d’après une nouvelle étude de la Banque de Montréal.

Selon l’institution financière, 6 % des répondants à son étude affirment qu’ils ne pourraient pas se permettre une telle augmentation, tandis que plus d’un quart, soit environ 27 %, auraient besoin de revoir leur budget. Une autre tranche de 26 % affirme qu’elle serait inquiétée, mais qu’elle pourrait probablement se débrouiller.

Par MAUDE GELINAS