La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) s'attend à ce que le marché de l'habitation ralentisse légèrement en 2015 en comparaison avec l'année dernière, ce qui ne détonnera pas avec les grandes tendances économiques et démographiques.

Selon le scénario de base échafaudé par l'organisation, les mises en chantier diminueront de 1 % cette année par rapport à 2014. La SCHL soutient qu'il devrait y en avoir entre 154 000 et 201 000 en 2015 et entre 148 000 et 203 000 en 2016.

Par MAUDE GELINAS