Les acheteurs demandent l'annulation de l'achat de leur immeuble, au motif que la construction d'un quai flottant, d'une longueur de 36 mètres et pouvant amarrer huit bateaux, ne leur avait pas été dévoilée. Or, le vendeur savait, lors de la signature du contrat, qu'une demande de certificat d'autorisation pour sa construction avait été présentée. Les acheteurs soutiennent que ce quai, situé dans leur axe de vue, les empêche de jouir paisiblement de leur immeuble

Par MAUDE GELINAS