Depuis sa création en février 1992, le régime d'accession à la propriété (RAP) a donné un coup de pouce à plus de deux millions de Canadiens pour l'achat d'une première demeure. Aujourd'hui, en raison de sa flexibilité, plusieurs consommateurs font aussi confiance au compte d'épargne libre d'impôt (CELI) lors de l'achat d'une première maison.

«Le RAP ne s'adresse pas juste aux personnes plus jeunes», précise d'entrée de jeu au Soleil Charles E. Martin, vice-président et gestionnaire de portefeuille, Gestion de patrimoine TD. «C'est fait pour toute personne désirant s'acheter une première maison. C'est une pratique très populaire et facile d'accès.»

Par MAUDE GELINAS