Dans plusieurs régions du Québec, la valeur des résidences a grimpé en flèche, en particulier dans les zones touristiques. Et puisque l’évaluation foncière sert de base au calcul des taxes municipales et scolaires, celles-ci augmentent en conséquence! Lorsque le propriétaire de la résidence y habite depuis longtemps, est à la retraite et a peu de marge de manœuvre financière, une telle augmentation peut faire très mal. Pour compenser quelque peu, le gouvernement provincial a instauré une subvention pour les propriétaires âgés de 65 ans ou plus au 31 décembre de l’année précédente.

Par MAUDE GELINAS