Alors que les ventes de maison continuent de baisser à la grandeur de la province, on cherche à comprendre ce qui distingue une propriété d'une autre et ce qui incite les acheteurs potentiels à s'attarder davantage à certaines inscriptions alors que d'autres sont tout simplement écartées dès les premiers instants. Et si une partie de la réponse résidait dans le premier contact qu'ont les acheteurs potentiels avec les résidences disponibles sur le marché: leurs photos.

Par MAUDE GELINAS