La semaine dernière, un collègue me racontait que sa maison, située à Montréal, avait été payée moins de 100 000$ dans les années 80. Aujourd’hui, il compte la revendre à un prix 3 fois plus élevé. Évidemment, le marché de l’immobilier a beaucoup changé au cours des 30 dernières années. L’augmentation des prix s’explique, entre autres, par l’inflation. Toutefois, cela n’explique pas l’entièreté de la hausse.

Par MAUDE GELINAS