N’allez pas croire que le nouveau tour de vis hypothécaire d’Ottawa vise strictement les étrangers qui paient un prix de fou pour une maison à Vancouver. Les mesures annoncées lundi auront un impact sur tous ceux qui tirent un peu trop sur l’élastique du crédit, d’un océan à l’autre.

Les nouvelles règles qui entreront en vigueur d’ici novembre dégonfleront la capacité d’achat des jeunes familles qui veulent acheter une première maison et des propriétaires prêts à réhypothéquer leur résidence pour consolider leurs dettes ou faire des rénovations.

Par MAUDE GELINAS