C’est pour profiter des journées comme celle d’hier qu’on existe, vous ne pensez pas? Sans doute le plus beau moment de l’automne. À partir de maintenant, ça ne peut que décliner. Le vent aura vite fait de dégarnir les arbres, la pluie commencera à décomposer le tapis de feuilles, puis le froid viendra figer cette bouillie brune entassée sur le bord des trottoirs.

Par MAUDE GELINAS