La loi sur le patrimoine familial a beau exister depuis plus de 25 ans, elle réserve encore son lot de vilaines surprises et d'injustices aux couples au bord du divorce.

À  priori, cette loi est simple. Le patrimoine familial inclut la valeur nette des résidences familiales (la valeur de la maison moins l'hypothèque), les biens qui garnissent ces maisons, les véhicules utilisés pour les déplacements de la famille ainsi que l'argent accumulé durant le mariage dans les régimes de retraite.

Par MAUDE GELINAS