Cette semaine, Ottawa a enfin redressé la barre dans le secteur immobilier. Si elles s’attaquent à certains problèmes liés aux investisseurs étrangers à Vancouver et à Toronto, les nouvelles mesures édictées par le ministre des Finances, Bill Morneau, risquent d’avoir un impact assez marqué au Québec.

Par MAUDE GELINAS