Environ 700 propriétaires dont la valeur des résidences avait chuté dramatiquement peuvent pousser un soupir de soulagement. Le maire de Laval, Marc Demers, a annoncé ce matin que le gouvernement a accepté de rétablir la zone actuelle de  «0-20 ans» à «20-100 ans», comme dans le milieu des années 90, aux abords des rivières des Mille Îles et des Prairies.

Par MAUDE GELINAS